ACTION D’URGENCE : LES DÉFENSEUR E S DE LA TERRE, DU TERRITOIRE ET DES DROITS HUMAINES D’UNIÓN HIDALGO, OAXACA, EN RISQUE

ACTION D’URGENCE : LES DÉFENSEUR E S DE LA TERRE, DU TERRITOIRE ET DES DROITS HUMAINES D’UNIÓN HIDALGO, OAXACA, EN RISQUE

AU-ProDESC: 1/2022
Mexico, 11 février de 2022

ACTION D’URGENCE : LES DÉFENSEUR E S DE LA TERRE, DU TERRITOIRE ET DES DROITS HUMAINES D’UNIÓN HIDALGO, OAXACA, EN RISQUE

Alejandro Encinas Rodríguez
Sous-Secrétaire aux droits de l’homme, à la population et aux migrations
SECRÉTAIRE D’ÉTAT À L’INTÉRIEUR

Raul Arturo Ramírez Ramirez Ramirez
Directeur général de la cinquième bureau d’inspection générale
Commission nationale des droits de l’homme

 

Alejandro Ismael Murat Hinojosa
Gouverneur de l’État de Oaxaca

José Bernardo Rodríguez Alamilla
Ombudsman des droits de l’homme du peuple de Oaxaca

Enrique Irazoque Palazuelos
Directeur de l’Unité pour la défense des droits de l’homme

SECRÉTAIRE D’ÉTAT À L’INTÉRIEUR

Armando Hernández Cruz
Directeur général du sixième bureau d’inspection générale
Commission nationale des droits de l’homme

Arturo Jesus Peimbert Calvo
Officier du Ministère Public
Ministère Public

Juan Jesús Martínez Rasgado
Président municipal d’Unión Hidalgo

Description des faits:

Le jeudi 11 février, Edgar Martín Regalado, membre du Collectif de défense des droits humaines et des biens communaux d’Unión Hidalgo, a été victime d’un attaque armée lancée depuis une voiture alors qu’il rentrait chez lui en moto-taxi, quelques heures seulement après avoir participé à une conférence de presse dans la ville de Oaxaca, où il a expliqué les récentes actions du collectif et de l’organisation des droits humaines ProDESC pour arrêter la construction et les opérations du parc éolien Gunaa Sicarú par l’entreprise Électricité de France (EDF).

Pendant la conférence de presse, les membres du Collectif et de ProDESC ont annoncé le dépôt d’un appel contre la décision du Tribunal Judiciaire de Paris de refuser la suspension de la construction du projet éolien Gunaa Sicarú pour violation des droits de la communauté zapotèque de Unión Hidalgo, en particulier le droit à la consultation libre, préalable et informée.

Demandes:

À la lumière de ces événements, qui constituent une menace directe pour la vie d’un défenseur des droits humains, et dans le contexte de la crise croissante des droits des communautés dans l’État de Oaxaca, nous demandons aux autorités de l’État de Oaxaca et aux autorités fédérales:

  1. Mener une investigation diligente sur les faits dénoncés.
  2. Garantir la vie, l’intégrité physique et psychologique et la sécurité d’Edgar Martín Regalado et des autres membres du collectif de défense des droits de l’homme et des biens communaux d’Unión Hidalgo.
  3. Identifier et sanctionner les responsables de cette attaque.
  4. Garantir des mesures de protection et de non-répétition pour les défenseurs e s du collectif de défense des droits humains et des biens communaux d’Unión Hidalgo.

 

Organisations signataires:

  • Proyecto de Derechos Sociales y Culturales, A.C. (ProDESC)
  • Red Nacional de Organismos Civiles de derechos humanos Todos los derechos para todas y todos (Red TDT)
  • Red Nacional de Defensoras de Derechos Humanos
  • SERvicios del Pueblo Mixe, SER
  • Comité de Defensores de Derechos Humanos de Cholollán
  • Comité de Defensa Integral de Derechos Humanos, Gobixha A. C.
  • Consorcio Oaxaca
  • Equipo Indignación
  • Empower LLC
  • The Global Iniciative for Economic, Social and Cultural Rights
  • European Center for Constitutional and Human Rights
  • OXFAM México
  • Centro de Información sobre Empresas y Derechos Humanos
  • Servicios para una Educación Alternativa A.C. EDUCA
  • Pensamiento y Acción Social (PAS- Colombia)

DESCARGAR

No Comments

Post A Comment